Amaury BRUNET

"une différence qui ne fournit rien à l'esprit n'est pas une différence"

Le surbooking : un enjeu du RM ?

Le surbooking est un enjeu direct de ce que l’on appelle le « revenue management » comme j’ai pu le voir lors des différents modules liés au RM et aux stratégies de RM avec Laurème Ménière Experte Yield/RM à l’ESCAET. Au tout début de l’industrie le Revenue management était utilisé pour le domaine de l’aérien spécifiquement; bien évidement cette technique d’optimisation des revenus s’est ensuite répandue et cause parfois des désagréments aux voyageurs…

Le concept est de proposer un bon volume de places, au bon prix, au bon client au bon moment. En outre c’est un outil stratégique qui permet d’optimiser les revenus, donc tous les bénéfices de l’entreprise. Bien sûr avec l’évolution des comportements d’achats et des consommateurs, cette optimisation des revenus n’est plus uniquement utilisée dans l’aérien mais aussi dans l’hôtellerie, les pure player, les site de ventes flashs les parcs à thème, les tours opérateurs etc….

Cette ancienne pratique, est apparue aux États-Unis en 1978 dans le secteur aérien; en effet cette année-là, la déréglementation a été votée afin que les compagnies aient plus de souplesse en termes de tarifs. Cet assouplissement permet à de nombreuses nouvelles compagnies aériennes d’apparaître proposant des tarifs très intéressants.
Cette nouvelle concurrence va alors perturber très fortement les compagnies aériennes dîtes classiques ! En revanche ces dernières vont réagir rapidement et vont commencer à gérer plus finement la vente de leurs sièges, la gestion des prix, les analyses des profils client, la segmentation du marché…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *.

*
*
You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">HTML</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>